Cyclisme sportif et vélo du quotidien, même combat ?

9 juillet 2017

"Je ne suis pas cycliste, je me déplace à vélo". Cette phrase vous l'entendez souvent de la bouche des militants vélo purs et durs, qui ont souvent bien peu d'affinités avec le cyclisme, et parfois même avec le sport en général.

Pour autant, ce clivage semblent de plus en plus s'effacer au profit d'une cohabitation qui apparaît comme salutaire étant donné l'actualité, malheureusement chargée en accidentologie vélo. Je fais bien entendu référence au récent mouvement citoyen parisien "Mon vélo est une vie", emmené par Teodoro Bartuccio et Niels Brouze, qui ciblait au départ les coureurs cyclistes amateurs, mais qui a ensuite été rejoint par la FUB, la FFCT, l'UFOLEP, l'UNCP et deux associations parisiennes (Paris en Selle et MDB). L'obligation du port du casque avait d'ailleurs au passage disparue...

Si les cyclistes en lycra ne comprennent pas toujours nos besoin de cyclistes du quotidien, et réciproquement, il n'empêche que nous utilisons les mêmes infrastructures. Sauf bien sûr lorsqu'ils jugent que celles-ci ne sont pas adaptées pour eux (vitesses élevées et coupures trop nombreuses). Cela étant dit, lorsque piste cyclable il y a, elle reste conseillée aux cyclistes, mais pas obligatoire. Libre à nous de rouler directement sur la chaussée.

Le problème vient donc lorsque l'infrastructure cyclable manque et que la vitesse motorisée s'en mêle. S'en résulte des conflits d'usage, et des accrochages, qui, dans le meilleur des cas s’arrêtent à l'échange verbal (souvent fleuri), mais, dans le pire des cas, peuvent se terminer en une violente altercation, voire pire, une mise en danger de la vie du cycliste.

Tout cela pour dire que la frontière entre ces deux univers - cyclistes routiers d'un coté, cycliste urbain de l'autre - semble de plus en plus fine, et il va de soit que ni l'un ni l'autre n'a aujourd'hui intérêt à entretenir cette différenciation malsaine.

Le vélo est aussi un moyen de transport

Preuve de l'effacement de cette division sociale, la haute instance du cyclisme professionnel, l'UCI, indique, dans un "manifeste du vélo pour tous", que "le cyclisme est un sport unique. Il est accessible à tous en tant que loisir et moyen de transport" (vous noterez le "et"). C'est Grégory, du blog IBikeStrasbourg qui en parlait récemment. 

L'organisme invite les collectivités à travailler sur différents axes : l'apprentissage du vélo dès l'école, plus de sécurité pour les cyclistes, amélioration du réseau cyclable... Depuis 2015, l'UCI a également relancé un label nommé "UCI Bike City". Pour prétendre à ce label, il faut évidemment recevoir un événement UCI majeur, mais également s'engager à promouvoir le vélo au quotidien, par le biais d'actions concrètes et du développement d'infrastructures cyclables.

Dans le document informatif consacré à ce label, l'UCI indique qu'elle est "pleinement consciente que le cyclisme est plus qu'un sport de compétition. C'est aussi un loisir populaire et un moyen de transport efficace".

Si vous suivez le Tour de France, vous avez dû remarquer qu'un autre acteur majeur du vélo mondial, j'ai nommé A.S.O. (Amaury Sport Organisation), l'organisme qui organise, entre autre, le Tour mais également de nombreuses autres manifestations sportives (Roc d'Azur, Marathon de Paris, Paris-Dakar...), diffuse une vidéo "Ensemble à vélo" qui promeut non seulement le cyclisme sportif, mais également le vélo du quotidien.

Si les deux initiatives citées ci-dessus ne seront pour certains que de la "poudre de perlimpinpin", il faut reconnaître que les choses avancent tout de même dans le bon sens. Et si un sport comme le cyclisme sur route, aussi médiatique dans notre pays, permet de faire avancer la cause du vélo pour tous, sous quelque forme que ce soit, alors nous sommes preneurs...

Shopping Vélo urbain

Trouvez votre bonheur chez nos partenaires shopping

Vélo urbain, vélo de ville, vélo hollandais, vélo à assistance électrique, vélo pliant, casque vélo, antivol vélo, protection pluie vélo, vêtements cycliste urbain...

LeCyclo
Wiggle FR
Alltricks

Articles relatifs
  • Ch B

    Attention !!! Le piste cyclable sont parfois obligatoires. Si le panneau à l'entrée de la piste cyclable est carré sur fond bleu, c'est conseillé, mais s'il est ROND sur fond bleu c'est OBLIGATOIRE.

  • Nicolas L

    ah bon?
    Je ne connaissais pas cette subtile différence

  • Rolls

    moi je me déplace à vélo sur mon vieux Peugeot de 20kg, mais j'aime aussi les vtt avec des beaux disques et transmission hors de prix. Mais le pire c'est que parfois je met du lycra alors que j'ai du poil aux pattes, du coup je suis perdu quelle caste voudra bien de moi? :( :( ..... ;)

  • Rolls

    Les panneaux carré c'est pour les vélos à roues carrées.

  • Freyr Gunnar

    > L'obligation du port du casque avait d'ailleurs au passage disparue...

    … suite à la menace des associations de cyclistes urbains (MDB, Paris en selle, etc.) de ne pas participer.

    On aimerait savoir combien parmi ces cyclistes sportifs se déplacent à vélo au quotidien pour aller au boulot, déposer les gosses à l'école et faire les courses.

    Même question pour les cyclotouristes, en particulier ceux membre de la FFCT.

    Le plus souvent, ce sont juste des automobilistes occasionnellement sur un vélo, et donc opposés à la réduction de la place de la voiture dans les villes.

  • Christian S

    Oui très juste.

  • hrenault

    Je commente hors sujet mais il fut un temps pas si lointain où les transmissions de VTT n'étaient pas hors de prix... C'est la mode actuelle des cassettes de 11 pignons qui a fait passer le prix de 25 € environ à 50 € environ (le double pour un pignon de plus, cherchez l'astuce)